Lorsque vous cherchez un plan d’hébergement WordPress, il peut être difficile de juger  de l’espace disque dont vous avez besoin. Nous avons constaté que dans de nombreux cas, les utilisateurs WordPress surestiment fortement le montant, ce qui, à son tour, a un impact négatif sur leurs décisions d’achat.

Aujourd’hui, nous allons voir comment mieux estimer les besoins réels. Cela permettra de trouver le meilleur hébergement WordPress pour créer un site.

De combien d’espace disque avez-vous besoin ?

Nous allons jeter un coup d’oeil, pour cela, sur nos formules d’hébergement Web. Tous nos plans ont été créés par rapport à ce que nous observons chez nos clients au niveau des ressources utilisées. Il est souvent conseillé de débuter avec l’offre la moins chère et évoluer vers une offre plus performante en cas de besoins.

Utilisation moyenne d’un site WordPress

Les données ci-dessous représentent une utilisation moyenne de l’espace disque provenant d’un pool de site WordPress en production qui sont en cours d’exécution depuis plus de 4 ans.

  • Core WordPress: 8.9 Mo (4.9.5+)
  • Répertoire moyen des plugins (/wp-content/plugins): 100 Mo
  • Répertoire thématique moyen (/wp-content/themes): 25 Mo
  • Moyenne de téléchargement de répertoire (wp-content/uplaod): 825 Mo
  • Base de données MySQL moyenne: 85 Mo

En moyenne, nous avons constaté que le client type dispose d’environ 1 Go de données pour une seule installation de WordPress. Parfois, cela peut basculer dans les deux sens. Certains peuvent avoir une base de données beaucoup plus grande, mais une plus petite utilisation des fichiers, ou l’inverse.

Exceptions

Maintenant, bien sûr, il existe toujours des exceptions. Pour ceux d’entre vous qui hébergent de gros fichiers vidéo, des fichiers PDF ou des photos haute résolution, vous pourriez très bien être à l’autre bout du spectre. C’est tout à fait normal et nous hébergeons beaucoup de clients dans cette situation aussi. Le meilleur moyen consiste à décharger vos gros fichiers pour séparer les services de stockages tels que Amazon S3, Google Cloud Storage ou les solutions de Streaming.

En déchargeant, nous ne voulons pas utiliser un CDN tel que Cloudflare.

Nous vous invitons d’ailleurs à consulter nos guides suivants:

  • Consultez notre guide d’intégration en profondeur pour WordPress et Amazon S3 ( ce que nous utilisons pour notre site internet). Vous pouvez activer l’option pour supprimer les fichier du serveur local une fois qu’ils ont été déchargés sur S3. Cela peut aider à réduire considérablement le besoin d’espace disque avec votre hébergement WordPress.
  • Vous pouvez également utiliser cette même approche avec WordPress et Google Cloud Storage. En utilisant le plugin WP-Stateless. ils ont la possibilité de stocker et de diffuser des fichiers multimédias avec Google Cloud Storage uniquement.
  • Nous vous recommandons également de profiter des services de tiers tels que YouTube ou Viméo pour les vidéos. Soundcloud pour les fichiers audio. DropBox pour les fichiers PDF téléchargeables. Non seulement ces services sont fiables et stables, mais ils offrent certains des réseaux les plus rapide au monde en ce qui concerne la diffusion de vos fichiers volumineux.

Une autre exception à la moyenne que nous voyons parfois est de grands sites WooCommerce. Cependant, beaucoup de ces types de sites traitent beaucoup de demandes non mises en cache. De ce fait, les clients dans cette situation sont généralement déjà sur des plans plus élevés. En d’autres termes, ces types de sites ont généralement des plans avec beaucoup plus d’espace disque.

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :