Nous avons d’abord démarré notre AutoUpdate WordPress en 2012. (mise à jour)

Depuis , quelques ajustements ont été apportés au système un an plus tard.

Lorsque la fonctionnalité AutoUpdate d’origine a été inclus dans le noyau de WordPress, nous avons continuer à nous appuyer sur notre propre système pour nos clients.

En effet, L’AutoUpdate d’HOSTING-FREE a été utilisé avec succès depuis 2010 et à protégé un grand nombre de nos clients d’un possible hack.

Grâce à elle, plus de 70% des installations de WordPress sur nos serveurs utilisent constamment la dernière version logicielle.

Cependant, nous n’étions pas satisfait du pourcentage, nous voulions être plus près des 100%.

Les problèmes de sécurité récents avec WordPress REST API nous a motivés à introduire un changement dans le système qui a augmenté ce taux.

Qu’est ce qui à changé  dans l’AutoUpdate WordPress et pourquoi?

AutoUpdate WordPress

En bref, les utilisateurs de WordPress hébergés chez HOSTING-FREE ne sont pas en mesure de désactiver définitivement l’AutoUPdater.

De plus, jusqu’à présent nous avons fourni deux options.

Vous pouvez sauter une seule mise à jour à venir, ou vous pouvez désactiver complètement l’AutoUpdater.

Désormais, l’interface ne vous permettra de sauter qu’une seule mise à jour.

Nous avons décidé d’introduire ce changement, car il y avait trop de gens qui avaient désactivé l’AutoUpdate WordPress.

En conséquence, ils étaient vulnérables aux hacks qui pouvaient facilement être évités.

Par exemple, WordPress 4.7.2 a été publié la semaine dernière pour corriger une vulnérabilité de sécurité majeure.

Cette mise à jour  permet aux attaquants de défigurer les sites Web à l’aide de l’API REST.

Ce cas a été une incitation suffisante pour que nous puissions redémarrer notre système et inclure toutes les installations de WordPress à mettre à jour.

Est-il mieux d’avoir notre AutoUpdate WordPress allumé?

La façon dont nous exécutons les mises à jour des applications WordPress est différente de la façon dont le système de mise à jour du noyau fonctionne.

Je peux dire que notre méthode est beaucoup plus sûre.

Tout d’abord, nous faisons une sauvegarde de votre site avant de lancer la mise à jour. Une fois la sauvegarde terminée, le système exécute la mise à jour et installe la dernière version de WordPress.

Ensuite, il vérifie les éventuelles erreurs sur votre page index. Il y a de nombreux contrôles effectués.

Si nous détectons que votre site à eu un problème pendant la mise à jour, nous annulons immédiatement la mise à niveau et vous envoyons un email indiquant qu’elle a échoué.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :