Installation ODOO 10 sur Ubuntu 16.04

Odoo (anciennement appelé OpenERP) est une suite open source d’applications commerciales incluant la gestion de la relation client (CRM), le pipeline de vente, la gestion de projet, la fabrication, la facturation, la comptabilité, le commerce électronique et les outils d’inventaire, pour n’en nommer que quelques-uns. Il existe à ce jour, 34 applications principales créées par les équipes d’ODOO et plus de 5500 développées par des membres de la communauté, couvrant un large éventail des besoins commerciaux.

Une fois déployé, Odoo permet à l’administrateur d’installer n’importe quelle combinaison de modules et de le configurer / Le personnaliser selon les besoins de l’entreprise, allant d’un petit magasin à une grosse société. Vous pouvez souscrire à une offre optimisé ODOO auprès de nos services.

Ce guide couvre l’installation et la configuration d’ODOO en moins d’une heure en utilisant le code source Git afin que la mise à niveau puisse se faire facilement.

Avant de commencer l’installation ODOO 10 sur Ubuntu

Il vous faudra dans un premier temps, mettre votre Serveur VPS à jour à utilisant la commande suivante:

# sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

Installation ODOO sur Ubuntu

Configuration du pare-feu UFW pour ODOO

Avant de configurer ODOO, nous allons configurer certaines règles de base du pare-feu pour permettre les connexions SSH et accéder au serveur ODOO. Dans cet exemple, nous utiliserons le port par défaut d’ODOO, soit le 8069. Cela pourrait être un autre port que vous pouvez spécifiez plus tard dans le fichier de configuration. Si vous prévoyez d’exécuter d’autres services, vous pouvez également ajouter leurs ports ici.

  • # sudo ufw allow ssh
  • # sudo ufw allow 8069/tcp
  • # sudo ufw enable

Installation ODOO 10 sur Ubuntu

Installer la base de données PostgreSQL et les dépendances du serveur

Installez la base de données PostgreSQL, Python et les autres bibliothèques de serveurs nécessaires:

# sudo apt install git python-pip postgresql postgresql-server-dev-9.5 python-all-dev python-dev python-setuptools libxml2-dev libxslt1-dev libevent-dev libsasl2-dev libldap2-dev pkg-config libtiff5-dev libjpeg8-dev libjpeg-dev zlib1g-dev libfreetype6-dev liblcms2-dev liblcms2-utils libwebp-dev tcl8.6-dev tk8.6-dev python-tk libyaml-dev fontconfig

Installation ODOO 10

Créer un utilisateur PostgreSQL

Se connecter en temps qu’utilisateur Postgres

# sudo su – postgres

Définissez un mot de passe fort pour l’utilisateur de la base de donnée et enregistrez-le dans une emplacement sécurisé, vous en aurez besoin dans les sections suivantes:

# createuser odoo -U postgres -dRSP

Appuyez sur CTRL + D pour quitter la session utilisateur postgres

Créer un utilisateur Odoo

Afin de séparer Odoo des autres services, créez un nouvel utilisateur du système Odoo pour exécuter ses processus:

# sudo adduser –system –home=/opt/odoo –group odoo

Configurer les journaux

Pour la journalisation, Ubuntu 16.04 utilise “systemd” et “journald” par défaut. Dans cet esprit, vous pouvez configurer les logs d’Odoo 10 de différentes façons. Nous examinerons deux scénarios dans ce guide. Votre choix dépendra de vos besoins particuliers.

Pour utiliser des journaux et un fichier journal Odoo distinct en même temps, il vous faudra créer le répertoire correspondant:

# sudo mkdir /var/log/odoo

Pour utiliser “journald” uniquement pour la journalisation, vous n’avez pas besoin de créer de répertoire.

Installer Odoo

Cloner les fichiers Odoo sur votre serveur:

# sudo git clone https://www.github.com/odoo/odoo –depth 1 –branch 10.0 –single-branch /opt/odoo

Installer les dépendances pour les applications ODOO

Avant que vos aplications Odoo ne soient prêtes à l’emploi, vous devez installer certaines dépendances. Nous utiliserons le gestionnaire de paquets Python “pip” au lieu de “apt” afin de garantir l’installation des bonnes versions. Nous nous abstiendrons également d’utiliser les versions packagées d’Ubuntu, de Wkhtmltopdf et node-less.

Assurez-vous de suivre les étapes de cette section en tant qu’utilisateur limité, non root et non utilisateur odoo.

Installation des dépendances de Python

Installez les bibliothèques Python requises:

  • # sudo pip install -r /opt/odoo/doc/requirements.txt
  • # sudo pip install -r /opt/odoo/requirements.txt

Ces requirements.txt utilisent les fichiers fournis avec votre installation Odoo pour vous assurer d’obtenir les version correctes des packages dont dépendent vos applications.

Installation nodejs et npm

Téléchargez et exécutez le script d’installation à partir de nodesource:

# sudo curl -sL https://deb.nodesource.com/setup_4.x | sudo -E bash –

Maintenant que notre liste de référentiel est mise à jour, installez-la à l’aide de la commande apt

# sudo apt install -y nodejs

Installez une version plus récente de Less, le gestionnaire de paquets de NodeJS

# sudo npm install -g less less-plugin-clean-css

Installer la version stable de wkhtmltop

Accédez à un répertoire temporaire:

# cd /tmp

Téléchargez la version recommandée de wkhtmltopdf pour le serveur Odoo. Dans cet exemple, nous utilisons la version 0.12.1. Consultez le référentiel Odoo pour obtenir une liste à jour des versions compatibles:

# sudo wget https://downloads.wkhtmltopdf.org/0.12/0.12.1/wkhtmltox-0.12.1_linux-trusty-amd64.deb

Installez le paquet en utilisant dpkg:

# sudo dpkg -i wkhtmltox-0.12.1_linux-trusty-amd64.deb

Pour assurer le bon fonctionnement de wkhtmltopdf, copiez les fichiers dans un emplacement sur votre chemin d’accès exécutable:

  • # sudo cp /usr/local/bin/wkhtmltopdf /usr/bin
  • # sudo cp /usr/local/bin/wkhtmltoimage /usr/bin

Configuration du Serveur Odoo

Copiez le fichier de configuration inclus dans un emplacement plus pratique, en changeant son nom en “odoo-server.conf”

# sudo cp /opt/odoo/debian/odoo.conf /etc/odoo-server.conf

Ensuite, modifiez le fichier de configuration. Le fichier complet devrait ressembler à ceci, en fonction de vos besoin de déploiement:

[option]

admin_passwd = admin

db_host = False

db_port = False

db_user = odoo

db_password = False

addons_path = /opt/odoo/addons

; Décommenter la ligne suivante pour activer une commande journal

; logfile = /var/log/odoo/odoo-server.log

xmlrpc_port = 8069

 

  • admin_passwd = admin : Il s’agit du mot de passe qui permet les opérations de la base de donnée. Assurez-vous de changer “admin” par mesure de sécurité
  • db_host = False: sauf si vous prévoyez de vous connecter à une autre adresse de serveur de base de données, laissez la ligne comme elle est.
  • db_port = False : Odoo utilise le port par défaut de PostgreSQL, le port 5432. Modifiez-le uniquement si vous utilisez des paramètres PostgreSQL personnalisés
  • db_user = odoo : Nom de l’utilisateur de la base de données PostgreSQL. Dans ce cas, nous avons utilisé le nom par défaut, mais si vous avez utilisé un nom différent lors de la création de votre utilisateur, remplacez-le ici.
  • db_password = false: Laissez False au mot de passe PostgreSQL que vous avez créé précédemment.
  • addons_path : Modifiez cette ligne comme suit: addons_path = /opt/odoo/addons . Ajoutez </path/to/custom/modules> si vous utilisez des modules personnalisés, en remplaçant votre propre chemin.
  • Inclure le chemin d’accès des fichiers journaux, et ajouter une nouvelle ligne: logfile = /var/log/odoo/odoo-server.log . Vous pouvez ignorer cette ligne si vous prévoyez d’utiliser journald uniquement pour la journalisation.
  • En option, nous pourrions inclure une nouvelle ligne spécifiant le port Frontend odoo utilisé pour la connexion: xmlrcp_port = 8069 . Cela n’a de sens que si vous prévoyez d’exécuter plusieurs instances Odoo (ou versions) sur le même serveur. Pour une installation normale, vous pouvez ignorer cette ligne et cette instance d’ODOO se connectera par défaut au port 8069.

Créer un service ODOO

Créez une unité système appelée odoo-server pour permettre à votre application de se comporter comme un service. Créez un nouveau fichier /lib/systemd/system/odoo-server.service et ajoutez le contenu suivant:

Fichier /lib/systemd/system/odoo-server.service

[Unit]

Description=Odoo Open Source ERP and CRM

Requires:postgresql.service

After=network.target postgresql.service

[Service]

Type=simple

PermissionStartOnly=true

SyslogIdentifier=odoo-server

User=odoo

Group=odoo

ExecStart=/opt/odoo/odoo-bin –config=/etc/odoo-server.conf –addons-path=/opt/odoo/addons/

WorkingDirectory=/opt/odoo

StandardOutput=journal+console

[Install]

WantedBy=multi-user.target

La ligne la plus pertinente de ce fichier est StandardOutput=journal+console . Tel que configuré dans l’exemple ci-dessus, les journaux ODOO seront complètement gérés par le journal du système. Si vous désirez un fichier journal distinct, omettez cette ligne et configurer en odoo-server.conf.

Modifier la propriété et les autorisations des fichiers

Modifiez les autorisations de service et la propriété afin que seul l’utilisateur puisse y écrire, alors que l’utilisateur odoo ne pourra que le lire et l’exécuter.

  • # sudo chmod 755 /lib/systemd/system/odoo-server.service
  • # sudo chown root: /lib/systemd/system/odoo-server.service

Puisque l’utilisateur odoo exécutera l’application, modifiez sa propriété en conséquence

# sudo chown -R odoo: /opt/odoo/

Si vous choisissez d’utiliser un journal personnalisé, configurez l’utilisateur en tant que propriétaire du répertoire de journal.

# sudo chown odoo: root /var/log/odoo

Enfin, protégez le fichier de configuration du serveur. Changez sa propriété et ses autorisations, de sorte qu’aucun autre utilisateur non root ne puisse y accéder:

  • # sudo chown odoo: /etc/odoo-server.conf
  • # sudo chmod 640 /etc/odoo-server.conf

Testez le serveur

Confirmez que tout fonctionne comme prévu. Tout d’abord, démarrez le serveur Odoo

# sudo systemctl start odoo-server

Vérifiez le statut du service pour vous assurer qu’il fonctionne. Cela comprendra également les journaux. Vous pouvez voir un exemple de sorti sur l’image ci-dessous:

# sudo systemctl status odoo-server

Vérifiez le journal de la base de données pour vous assurer qu’il n’y a pas d’erreurs:

# sudo journalctl -u postgresql

Vérifiez que le serveur s’arrête correctement:

# sudo systemctl stop odoo-server

Exécutez une vérification de l’état du service pour vous assurer qu’il n’y a pas d’erreur:

# sudo systemctl status odoo-server

Activer le service Odoo

Si votre journal système n’indique aucun problème, activez l’unité servant à démarrer et arrêter le serveur:

# sudo systemctl enable odoo-server

Connectez-vous à l’interface de gestion HOSTING-FREE et redémarrez votre serveur pour voir si tout fonctionne comme prévu.

Une fois le serveur redémarré, connectez vous par le biais du SSH et vérifiez les entrées dans le journal d’odoo.

Commandez votre VPS ODOO dès maintenant au prix de 5.99 € HT / mois 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :