Sur des pages HTML, combien d’autres erreurs connaissez-vous? Savez-vous ce qui se passe en arrière-plan lorsque vous voyez une de ces pages d’erreurs HTML sur votre écran?

Si vous êtes propriétaires d’un site web, ces codes sont destinés à transmettre des informations importantes à l’utilisateur.

Il est utile de les connaître et les utilisant correctement, vous réduirez votre taux de rebond. Cela améliorera votre référencement sur les moteurs de recherche.

Comprendre les codes sur les pages HTML

Derrière chaque page d’erreur, il existe un code d’état HTPP envoyé par le serveur Web. Les code d’état sont au format de trois chiffres.

Le premier chiffre marque la classe du code d’état :

  • les codes 1xx ont des fins d’informations
  • 2xx indique le succès
  • 3xx est destiné à la redirection.

Les trois classe ne donne pas d’erreurs de pages HTML. Ce que nous voyons surtout c’est les 4xx et les 5xx :

  • 4xx représente des erreurs côté client
  • 5xx indiquent des problèmes sur le serveur

Voyons ensemble les différents cas des erreurs pour les pages HTML

400 – Bad Request :

Chaque fois que le client envoie une demande, le serveur est incapable de comprendre. De ce fait, la page d’erreur 400 Bad Request s’affiche.

Cela se produit en général lorsque les données envoyées par le navigateur ne respectent pas les règles du protocole HTTP. Le serveur web ne comprend pas comment traiter une requête contenant une syntaxe mal formée.

Pour essayer de résoudre se problème, ouvrez la même page dans un navigateur différents, vider votre cache et vérifiez vos mises à jours de sécurité.

 

401 – Authorization Required :

Lorsque qu’une page web est protégée par un mot de passe, le serveur répond avec un code 401.

Il ne retourne pas un message classique à chaque fois, mais une fenêtre qui demande à l’utilisateur de fournir un mot de passe.

Si tout se passe vous pouvez continuer sans problème et avoir accès à votre site. Par contre, vous serez redirigés vers la page 401 d’erreur.

Que faire?

Si vous êtes propriétaire d’un site Web, vous pouvez ajouter la même protection par mot de passe à votre site ou à une partie de celui-ci via votre compte cPanel.

 

403 – Forbidden :

Cela vous indique un problème d’accès fondamental qui est peut-être difficile à résoudre . Le protocole HTTP permet au serveur de donner cette réponse sans fournir de raison. Il s’agit essentiellement d’un grand «NON» du serveur Web et ne permet aucune autre discussion.

La raison la plus fréquente pour cette erreur est que la navigation sur les répertoires est interdite.

La plupart des sites veulent que vous naviguiez en utilisant les URL dans les pages Web et non sur la structure interne du dossier.

Certains serveurs Web peuvent émettre l’erreur 403 lorsqu’ils ont déjà hébergé le site, mais ne le font plus. Dans ce cas, il n’est pas rare que l’erreur 403 soit émise à la suite d’une erreur plus utile.

Par conséquent, si vous avez modifié récemment tout aspect de votre site Web (par exemple, changer le fournisseur d’hébergement), un message 403 est possible.

 

404 – Not Found :

La page HTML d’erreur 404 est la plus célèbre. Si un utilisateur suit, par exemple, un lien dont la page cible n’existe plus alors la page d’erreur dite 404 apparaît.

Les sites les plus gros et les plus consultés ont des pages d’erreur personnalisées 404 ou tout simplement redéfinir vers la page d’accueil.

Si vous avez un site Web et souhaitez améliorer votre gestion des erreurs, la page personnalisée 404 est une première chose à examiner.

 

429 – Too Many Requests :

Cette erreur est rare, elle apparaît lorsque le serveur reçoit trop de demandes à gérer en même temps.

Vous pouvez généralement les voir lorsqu’un site Web reçoit un nombre énorme, imprévu et non comptabilisé de connexions qui peuvent être soit organiques (site web lancé, campagne de publicité lancée, etc.) soit malveillantes (attaque DDoS).

Pour votre site web, soyez vigilent pour les attaques DDos, car c’est inaccessible pour le public.

 

Erreurs côté serveur (5XX) pour les pages HTML

500 – Internal Server Error:

Le serveur web a rencontré un condition inattendue, cela l’empêche de répondre à la demande de votre navigateur.

Ces erreurs peuvent être résolues par la maintenance du serveur.

 

502 – Bad Gateway :

Cela signifie en général, que le serveur ou une passerelle proxy est incapable de communiquer les données. Si vous voyez cette erreur, avec tous les sites, cela veut dire qu’il y a un problème avec votre connexion internet ou votre pare-feu pas correctement configuré.

 

503 – Service Unavailable :

L’erreur 503 signifie que le serveur Web est, en raison d’une surcharge ou d’une maintenance temporaire, incapable de répondre aux demandes HTTP. L’implication est que c’est une condition temporaire qui devrait être résolue sous peu.

Il fonctionne toujours de manière minimale car il peut au moins répondre avec un code d’état 503. Assurez- vous que quelqu’un travaille sur le serveur et que le service normal reprendre sous peu.

 

504 – Gateway Timeout :

Le serveur ou la passerelle proxy n’a pas reçu de réponse rapide d’un serveur en amont auquel il a accédé pour traiter votre demande HTTP.

Cela signifie généralement que le serveur en amont est en panne ou qu’il prend beaucoup de temps pour répondre.

La plupart du temps, ceci est un problème avec le serveur. Contactez votre hébergeur si vous en avez un.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :